French Danish Dutch English Finnish German Italian Norwegian Portuguese Russian Spanish Swedish

LES MEILLEURS CHRONOS

chronoLes meilleurs tours chronomètrés de la piste d'Angerville en 2016

Chronos 2016

Qui est en ligne ?

Nous avons 123 invités et aucun membre en ligne

CIK-FFSA

Droit de piste / Licence à la journée

Licence à la journée : 30€

Droit de piste à la journée : 38€

Licences

Formulaire de demande de licence et Tarifs pour l'année 2017licence-2016-small

 

Plus d'infos...

Quelques pages qui s'adressent à tous ceux qui vont franchir le pas de la compétition en karting

Tout ce qu'il faut savoir AVANT de prendre le premier départ!

 

Introduction

Cette présentation a pour objectif de vous aider à gérer votre première course. Elle s'adresse essentiellement aux débutants et aux pilotes ayant peu d'expérience dans la pratique des courses.

Avant tout, un grand principe : « Tout ce qui peut être fait avant le week-end de course n'est plus à faire sur le circuit ».
En appliquant ce principe, vous pourrez vous concentrer sur le réglage de votre châssis et de la carburation de votre moteur.

 

1- Préparation avant la course

- Le châssis :

Le siège : la position du siège est primordiale. Trop en avant, vous perdrez du grip à l'arrière, et inversement si celui-ci est trop en arrière. Vous pouvez essayer plusieurs positions. Ne changer qu'un seul réglage à la fois, sinon vous serez rapidement perdu ! Posez un support de transpondeur à l'arrière du siège.
Système de freinage : vérifier l'état de vos freins, plaquettes, câble de sécurité, purge, disque.
Colonne de direction : vérifier la fixation de la colonne (déboîtement !), graisser les rotules, fixation du volant.
Roues : vérifier les jantes, monter les pneus de roulage et gonflez. Prévoir une réserve d'air (compresseur rempli par ex.; quoi de plus désagréable lorsqu'il faut courir après l'air, because panne d'élec sur le circuit ou prise de courant à 15 bornes! – mais cela n'arrive pas à Angerville!).
Réglages : renseignez vous auprès de personnes compétentes pour savoir quel sont les réglages de base de votre châssis (très utile quand vous êtes pommé dans vos réglages), à la fois pour rouler sur piste sèche et mouillée. Il en est de même pour le siège qu'il faut préparer pour les deux configurations (vous gagnerez du temps quand le temps est changeant : 1 coup mouillé , 1 coup sec, etc.).
L'arbre arrière : il doit tourner très librement. Huilez les roulements si nécessaire.

- Le moteur :

Si vous louez ou confiez votre moteur à un professionnel, demandez à celui-ci s'il est bien conforme au règlement de l'année (le règlement évolue chaque année)
Préparez un pare chaîne qui soit conforme au règlement (vous pouvez vous voir refuser l'accès à la grille de départ !)
Mettre en place la couronne (se renseigner sur le bon rapport de votre catégorie et pour la piste où vous aller rouler), l'aligner avec le pignon moteur et tendre la chaîne (1/2 cm de flèche vers le haut et vers le bas)
Mettre en place le carburateur et régler la tension du câble d'accélération. Il doit être suffisamment tendu pour ouvrir le boisseau ou le papillon à 100%, mais pas trop pour ne pas forcer l'ouverture au-delà du maximum. Pédale d'accélérateur relâchée, le moteur ne doit accélérer.
Vérifier auprès d'un connaisseur pour le réglage du carburateur (vis, gicleur, aiguille,etc.)
Nettoyer le silencieux d'admission( boîte à air) et son filtre s'il en est équipé
Fixer de manière efficace mais souple le pot d'échappement sur la pipe d'échappement et sur son support (ressorts – sinon gare à la casse de la pipe)
Mettre une bougie en bon état et vérifier la qualité de l'allumage
S'il reste assez d'essence dans le réservoir, vous pouvez faire démarrez le moteur pour voir si tout fonctionne bien. Attention, vous ne pourrez pas le faire démarrer en parc fermé !

- Pensez à tout : (ou presque)

La caisse à outils : Jeux, de clés plates, à pipes, BTR, à douilles, à bougie, pinces plate, coupante, à becs, tournevis, marteaux, maillets, cutter, ciseaux, scies, démonte obus,etc.
Fournitures : visserie, boulonnerie, pièces de secours pour moteur et châssis, nettoyant freins, huile fine, graisse chaîne, chiffons, colliers plastique et métalliques, couronnes, chaînes, durite essence, ressorts de pot d'échappement, liquide de freins, bougies, câbles acier, plomb, etc.
Moyeux, arbre de rechange, raidisseurs,
Pneus : des pneus de rechange, sec et pluie, démonte-pneus, manomètre, graisse à pneus,
Un jerrican à essence, huile, doseur, entonnoir
Chariot pour transport du kart
Equipement pilote : un casque, gants, chaussures, et combinaison sec et pluie, minerve homologués. (des bottines de planche à voile sont parfaites comme chaussures pluie)
Vérifier que vos casques et combinaisons sont inscrits dans les listes d'homologation (page 36 du RTN2007 pour les casques et liste de combinaisons homologuées en téléchargement libre sur le site de la CIK/FIA)
Documents administratifs : Licence, pièce d'identité, feuille d'inscription, réglementation karting et de l'épreuve en particulier

(J'ai sûrement oublié quelque chose !? Mais de nombreux sites passent en revue le contenu de la caisse à outils)

 

2– Arrivée sur le circuit

- Timing :

Encore un principe : « Avoir toujours un temps d'avance (un quart d'heure)»
En effet, la gestion du temps lors d'une course de karting est importante (nombreux sont les pilotes qui ont eu les nerfs, arrivant dans la parc fermé départ, en voyant les karts partir sans lui) Vous devez vous présenter 15 minutes avant le départ d'une manche et normalement, la porte d'entrée de la pré grille est fermée 5 minutes avant le départ. Cela vous laisse 10 minutes pour, monter vos roues, faire la pression des pneus (c'est tout ce que vous avez le droit de faire en parc fermé), laisser les commissaires techniques faire quelques vérifications (largeur des voies, changement de l'essence, par exemple), etc.

- Contrôle administratif :

Présentez vous au secrétariat pour confirmer votre inscription à la course. Il vous sera remis les documents suivants :
La feuille d'enregistrement de matériel en double exemplaire pour le contrôle technique
Les horaires de la première journée de course
Des numéros de course à poser sur votre châssis, s'ils sont fournis par l'organisateur
Un autocollant, éventuellement, à poser sur le panneau frontal et vous autorisant à rouler sur la piste

- Vérifications techniques :

Après avoir rempli correctement la feuille d'enregistrement de matériel (voir modèle sur le site), présentez vous à l'enregistrement du matériel et aux vérifications techniques (appelé communément « contrôle technique ») dans le créneau horaire prévu pour votre catégorie.
(En général, à l'ouverture du contrôle, il y a très peu de monde, alors que lorsque l'heure de fin approche, « bonjour la queue » ½ heure voir 1 heure d'attente). Ne vous présentez pas si votre matériel n'est pas en état, les commissaires techniques risquent de vous renvoyer dans vos pénates !
Attention également de ne pas se présenter au contrôle au dernier moment alors que vous avez une séance d'essai !
Vérifier à chaque fois que vous entrez en parc fermé arrivée, après une manche, que les plombages moteurs et châssis sont toujours présents. Sinon, le signaler immédiatement à un commissaire technique, avant de sortir votre châssis du parc.
Ne pas oublier :
Le pilote est responsable de la conformité de son matériel et du bon fonctionnement des organes de sécurité.

 

3- La course

Avant d'effectuer sa première course, il est vivement conseillé d'aller s'entraîner sur une piste (à Angerville par exemple) pour prendre contact avec son kart. L'idéal est d'avoir rouler sur le sec et sur piste mouillée avant la course. Plus vous aurez roulé, mieux vous maîtriserez votre machine, plus vous aurez de chance de réussir votre course.
Tout est affaire de sensation : vous devez ressentir le comportement de votre châssis. Cela vous aidera pour le réglage de celui-ci. Écoutez également votre moteur. Vous pourrez détecter tout bruit suspect et cela vous aidera à régler la carburation.

A ce stade, je ne peux guère vous aider ! C'est vous qui êtes dans le baquet !
N'oubliez pas de fixer le transpondeur sur votre châssis, sinon vous serez classé dernier des essais chronos.
Respectez bien les consignes de la procédure de départ qui vous seront communiquées au briefing par le directeur de course. (Voir le réglement sportif national)
Attention, dans certaines courses où il n'y a pas d'essais chronométrés vous pouvez vous retrouver en première ligne, celle-ci étant tirée au sort.
Sur la feuille d'horaire que vous aurez récupérée le matin de chaque jour, vous pourrez vérifier comment se déroule la course : essais chronos, manches, pré finale, finale.
Voir également le classement des manches pour connaître votre position sur la grille de départ.

Lorsque le nombre de pilote est supérieur à 34 dans une même catégorie, il y a formation de groupes, A,B,C etc. ou bien 1,2,3 par exemple et tous les groupes se rencontrent en course au moins 1 fois. Vous serrez classé sur la grille de départ de la pré finale en fonction des résultats de ces manches. Attention, dans les listes de résultats, de ne pas confondre votre numéro de course avec votre place; vous risquez de vous tromper de groupe! (c'est déjà arrivé à certains!)
Respecter bien les drapeaux qui vous seront présentés pendant la course (voir les drapeaux et leur signification dans réglementation karting)
Pendant la course, si vous avez un problème technique, vous pouvez vous arrêter sur l'aire de réparation pour réparer et repartir. Si vous rentrez dans le parc fermé arrivée vous ne pourrez plus repartir.
A l'arrivée de chaque manche, en parc fermé arrivée, vous devez vous pliez aux exigences des commissaires techniques (pesée, dépose moteur, contrôles divers, etc.). Vous pouvez être convoqué à la direction de course si vous n'avez pas respecter les règles sur la piste. Vous devez vous y rendre le plutôt possible.
Ne perdez pas de temps entre les manches, car le timing peut être serré, et vous aurez parfois peu de temps pour réparer ou régler vos châssis et moteur.

 

4- Après la course

Attendez la fin des contrôles et le classement définitif de l'épreuve avant de vous réjouir de votre victoire !
N'oubliez pas de rendre le transpondeur qui vous a été gentiment prêté par l'organisateur de la course et récupérez votre licence si elle a été conservée par le secrétariat.
Récupérez vos pneus, essence et huile s'ils ont été conservés en parc fermé

Et rendez-vous sur la plus haute marche du podium pour recevoir votre coupe et faire péter le champagne !

Et je peux vous garantir qu'après cela le nettoyage du châssis, le démontage de la tente et le chargement du camion ou de la remorque est un vrai plaisir

Pour conclure
Rappelez vous qu'à ce stade vous pratiquez ce sport en loisir et qu'il faut garder un bon état d'esprit.

J'espère que ce document vous aidera à réaliser votre première course dans de bonnes conditions.

Et qui sait, peut être que mes conseils vous permettront de franchir la ligne d'arrivée avec ce petit temps d'avance !

BONNES COURSES
JE VOUS SOUHAITE DE PRENDRE BEAUCOUP DE PLAISIR AU VOLANT DE VOTRE KART

VIDEOS A ANGERVILLE